Walmartien

14 12 2011

J’adore les dérivés, la façon dont les locutrices et locuteurs de notre belle langue créent à qui mieux mieux des mots nouveaux. Mon dérivé du jour : wal-martien. Je l’ai relevé dans Le Devoir, sous la plume allègre de Denise Bombardier.

Pourquoi la majorité, si elle estime importantes ces célébrations de décembre avec leur symbolique religieuse impossible à effacer de la culture qui nous a définis, n’installe-t-elle pas devant les maisons des crèches, dont l’histoire enchante même les mécréants sans préjugés et plus nombreux que leur voix silencieuse le donne à penser, plutôt que ces grotesques personnages plastifiés gonflés à l’hélium et offerts dans les temples du bon goût wal-martien?  

Toutefois, comme la chaîne de magasins a supprimé le trait d’union de son nom, on écrirait sans doute mieux walmartien.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :