Il y a plus d’une façon de voyager

8 08 2011

La bonne traductrice s’efforce comme elle peut de combattre la sclérose langagière qui peut finir par infecter ses textes — j’entends par là le recours systématique aux mêmes tournures, par automatisme, sans réfléchir. Certes, on n’a pas toujours le temps ou l’inspiration pour varier les phrases. J’ai récemment trouvé l’inspiration dans les pages du magazine L’Actualité (« Les tours du monde de Jean Charest », juillet 2011). La journaliste avait dégoté plusieurs façons imagées de décrire la bougeotte de Jean Charest :

  • « reprend son bâton de pèlerin »;
  • « la propension de Jean Charest à faire sa valise »;
  • « sa capacité de déborder de ses frontières »;
  • « sa vision internationaliste ».

Ah! Quelle expressivité, quelle richesse il y a dans notre langue, vous ne trouvez pas?


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :