Une rampe n’est pas une main-courante

4 02 2011

Y a-t-il quelque chose de plus insultant pour une langagière que de se faire reprocher la qualité de son texte?

Je m’explique. Le comité de santé et sécurité au travail voulait afficher un message pour prévenir les chutes dans l’escalier de l’immeuble. J’ai proposé ceci: 

Tenez-vous à la main-courante quand vous montez ou descendez l’escalier. 

Le comité n’a pas aimé. En fait, une des membres craignait qu’on ne comprenne pas le terme « main-courante ». Elle voulait mettre « rampe ». J’ai dû lui expliquer la différence entre la rampe (balustrade, garde-corps posé sur le limon d’un escalier) et la main-courante (élément fixé au mur ou au garde-corps et destiné à offrir une prise aux personnes qui utilisent l’escalier)*. Je n’ai pas essayé de lui expliquer avec des mots : j’ai plutôt sorti mon dictionnaire visuel.

Certains jours, la langagière doit se faire enseignante.

* * *

* Définitions adaptées du Petit Robert et du Grand dictionnaire de l’Office québécois de la langue française.

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :