Enculage de mouches

24 12 2010

L’Actualité du 1er septembre 2010 présentait un portrait de Denis Coderre, homme politique au franc parler qui, paraît-il, cause parfois des maux de tête aux interprètes du Parlement. En effet, essayez donc de rendre en anglais une expression truculente comme « enculage de mouches »!

Wikipédia la définit ainsi :

« Arguties pour des vétilles, argumentation oiseuse, absconse et parfois pédante, sur des détails. »

Cette définition est appuyée par une citation de Lionel Labrosse  (Altersexualité, éducation & censure, Éditions Publibook, 2005, p. 70)

« Il n’y a pas de mot assez fort pour exprimer la fureur qui est la mienne de voir les rédacteurs de ces textes retourner ainsi une notion noble, avec cette habileté casuistique due à une longue pratique de l’enculage de mouches. »


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :