De la beauté des guillemets

6 09 2010

Si vous citez une politique (une loi, un règlement, des lignes directrices, etc.), de grâce, mettez les guillemets!

C’est là une règle élémentaire du travail intellectuel : il faut rendre à César ce qui est à César, il faut reconnaître le travail d’autrui. Donc, si vous reprenez mot pour mot le texte d’une source, mettez-le entre guillemets. Omettre de le faire, c’est se rendre coupable de plagiat. Même si l’autrice du texte de départ n’a pas eu la courtoisie d’indiquer qu’elle citait (ou n’a pas senti la nécessité de donner plus de poids à son propos en renvoyant à une quelconque autorité), ne l’imitez pas : si vous avez retrouvé sa source et qu’il en existe une traduction, citez cette traduction en la mettant entre guillemets dans la vôtre.

Le plagiat ne vous répugne pas? Alors, je vous donne une autre bonne raison de mettre les guillemets : votre droit inaliénable à la dénégation. Si par hasard la source citée souffrait de maux tels que barbarismes, anglicismes, glissements de sens, etc., vous pourrez protéger votre réputation en rétorquant : « mais, ça n’est pas de ma faute! ». 

Récemment, je suis tombée sur cette perle dans le Code des valeurs et d’éthique de la fonction publique :

« Le présent Code de valeurs et d’éthique de la fonction publique met de l’avant les valeurs […] pour guider et supporter les fonctionnaires dans toutes leurs activités professionnelles. »

Vous ne le saviez pas? Nous, fonctionnaires sommes « supportables »; oui, le Conseil du Trésor, notre employeur, nous juge — grand bien lui fasse! — « tolérables », « excusables » (Le Petit Robert).

En fait, « guider » aurait ici largement suffit. Mais, vous vous en doutez, l’anglais comportait un doublet (guide and support), que ni la traductrice ni son réviseur n’ont cru bon de remettre en question en français.

Il va sans dire que je ne voulais pas qu’on m’attribue la responsabilité d’une telle erreur. Alors, non seulement ai-je bien eu soin de mettre la citation entre guillemets, mais j’ai aussi fait suivre le mot « supporter » de la mention sic entre crochets.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :