La fonction de correction automatique : pas seulement pour les fautes de frappe

7 04 2010

Aujourd’hui, la jeunesse qui fréquente l’université se présente en classe munie d’un ordinateur portable et, si elle prend des notes, c’est au clavier. À mon époque, on prenait les notes à la main. Il fallait être rapide. J’utilisais fréquemment des codes ou des abréviations, que je remplaçais par les bons termes quand je recopiais mes notes.

J’utilise la fonction de correction automatique de MS Word d’une manière similaire dans mon travail à présent. J’y saisis les expressions et termes les plus fréquemment utilisés dans mes textes et j’associe à chacun une abréviation. L’abréviation est la « forme fautive », à laquelle Word substitue automatiquement la forme complète. Par exemple : as# pour « aux soins de », nb# pour « Nouveau-Brunswick », tno# pour « Territoires du Nord-Ouest ».

Bien entendu, je ne veux pas que Word insère « aux soins de » à chaque fois que je tape « as » — d’où le recours au symbole dièse (#). J’aurais pu choisir un autre symbole ou même un chiffre. J’ai choisi le dièse, qui est facile d’accès sur mon clavier et qui est rarement utilisé en français.

Pour paramétrer la fonction de correction automatique dans Word 2007, cliquez sur « Options Word » dans le menu Office (bouton dans le coin supérieur gauche de l’écran). Choisissez ensuite la rubrique « Vérification » et cliquez sur le bouton « Options de correction automatique ». Une boîte de dialogue apparaîtra. Assurez-vous que l’option « Correction en cours de frappe » est bien cochée. Dans la case « Remplacer », tapez votre abréviation; dans la case « Par », tapez votre terme complet, puis cliquez sur le bouton « Ajouter ». Cliquez sur OK lorsque vous avez terminé pour sortir des « Options de correction automatique ».

Ce truc tout simple accélère grandement la frappe!


Actions

Information

2 responses

24 09 2014
sylvia

Ne me dites pas que vous n’utilisez pas aussi cette astuce pour traduire, puisque vous êtes traductrice! Dans la case Remplacer: le terme en langue-source, dans la case Par, le terme ou l’expression en langue-cible. Ce truc tout simple « accélère grandement » la traduction et fait faire l’économie d’un outil de TAO. Nous le faisons depuis 20 ans en allemand-français et totalisons plus de 30000 termes.

24 09 2014
Marie-Josée Martin

C’est effectivement un bon truc; cependant, selon le genre de textes qu’on est appelé à traduire, il peut être utile d’investir dans un bon logiciel de TAO.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :